francois-narboni-ensemble-telemaque François Narboni
France
 
Né à Paris en 1963, François Narboni s'oriente dans sa jeunesse vers le jazz tout en effectuant un cursus instrumental classique dans un conservatoire. Parallèlement à la pratique du jazz qu'il mènera jusqu'à un niveau professionnel, il ne cesse de composer de la musique. Après un voyage aux États-Unis en 1982, il décide de se consacrer essentiellement à la composition. Il effectue alors quatre années d'études d'écriture musicale auprès d'Yvonne Desportes tout en travaillant comme arrangeur de studio et en écrivant des musiques de scène pour le Carré Sylvia Montfort (Paris). Ensuite, il entre au Conservatoire de Paris où il étudie auprès de Betsy Jolas, Paul Méfano et Michaël Levinas et obtient un premier prix de composition à l'unanimité. En 1998, il effectue le cursus de composition et d'informatique de l'Ircam.
François Narboni est titulaire de deux prix internationaux, boursier de la Casa Velázquez à Madrid (1998), lauréat de la Villa Médicis Hors-les-Murs à New York (1999), prix de l'Académie des Beaux-Arts (2000), lauréat de la fondation Beaumarchais (2006), prix « Claude Arrieu » de la Sacem (2008), « Nouveau talent musique » de la SACD (2008), Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres (2014).
La musique de François Narboni a été jouée en France et à l'étranger par les principaux ensembles et orchestres : 2E2M, Court-circuit, Fa, Forum, Ictus, Intercontemporain, Itinéraire, Lucillin, Soli-Tutti, Stravinsky, Symblêma, Télémaque, Zelig, le quatuor Diotima, les Percussions-claviers de Lyon, le Los Angeles Contemporary Music Ensemble, le Devlet Senfoni Orkestrasi (Istanbul), l'orchestre Colonne, les orchestres nationaux de Lyon et de Lorraine, l'Orchestre Philharmonique de Radio-France.
Ses oeuvres ont fait l'objet de commandes de la part de nombreuses institutions : Ministère de la Culture, Radio-France, Ircam, Musique Nouvelle en Liberté, Densité 93...
François Narboni est l'auteur d'une soixantaine d'œuvres allant de la pièce soliste au grand orchestre et à l'opéra. Il travaille aussi régulièrement avec le théâtre, le cinéma et la danse.
« La musique de François Narboni est hantée par la scène, comme Hamlet voulant donner à voir et à entendre sa tragédie, mais avec des allures de fête plus marquées. Le trait rythmique est décalé puis accentué, voire amplifié à la loupe. Son burlesque est proche de celui d'un Michel de Ghelderode ou d'un James Ensor. Sa musique est celle d'un coloriste aux tons tranchés. » (Omer Corlaix, texte de présentation du CD Les Animals, 2006)

 

Vous ressentez l'attrait du Pôle ?      Privatisez l'espace du PIC      Renseignements au 04 91 43 10 46