thierry-machuel-marion-boudon-machuel Hubert Reynouard
France
 
Compositeur français, Thierry Machuel est né à Paris en 1962. Très tôt initié au chant choral dans l'ensemble que dirige son père, il s'imprègne de chant grégorien, des polyphonies de la Renaissance, des œuvres de Josquin des Prés, Henry Purcell, Jean-Sébastien Bach et, plus tard, de Fauré, Debussy, Ravel, Poulenc, Messiaen, Dutilleux, Ligeti ...
Après avoir étudié au conservatoire national supérieur de musique de Paris, c'est tout naturellement qu'il se tourne vers l'art vocal, de la musique de chambre jusqu'aux grands rassemblements de chœurs, avec une attention également partagée entre les ensembles professionnels les plus exigeants et la pratique amateur, associative, dans les écoles, collèges, lycées, ou encore en prison, et dans tous les lieux où le chant choral semble pouvoir se développer.
La plupart de ses œuvres ont été composées sur des textes de poésie contemporaine, dans de nombreuses langues, avec le souci constant de transmettre la parole du poète, notamment par une technique de composition inspirée de la voix parlée, économe des effets extrêmes comme du contrepoint. Elles ont été interprétées en France et à l'étranger, sous la direction de chefs comme Eric Ericson, Laurence Equilbey, Loïc Pierre, Raoul Lay, Geoffroy Jourdain, Toni Ramon, Daniel Reuss, Stephen Layton, Emmanuèle Dubost, Denis Gauthérie...
Il a été pensionnaire de la Villa Médicis à Rome de 1996 à 1998, et membre de la Casa de Velazquez à Madrid de 1999 à 2001. Plusieurs prix internationaux lui ont été décernés, ainsi que le prix SACEM de la meilleure œuvre chorale pour la saison 2007-2008 et une commande d'état pour la saison 2010-2011.
Un premier disque consacré à ses œuvres pour chœur a cappella, Psalm, a été édité en 2004, sous la direction de Laurence Équilbey et Geoffroy Jourdain (Naïve). Son deuxième, Sur la terre simple, enregistré avec Loïc Pierre et les solistes de Mikrokosmos, est sorti en mai 2009, et le plus récent, Nativités profanes, en janvier 2010 (maîtrise de La Perverie, direction Gilles Gérard, maîtrise de la Loire, direction Jacques Berthelon).
Son premier oratorio, Une femme de parole, sur des textes de la grande poétesse et résistante portugaise Sophia de Mello Breyner, a été créé dans les Vosges en mai 2005. Le second, L'encore aveugle, sur des textes d'Yves Bonnefoy, a été créé pour 180 lycéens de la Région Champagne-Ardenne au printemps 2007.
Aux côtés d'Anne-Marie Sallé, il anime depuis trois ans avec des détenus de la Prison Centrale de Clairvaux, dans le cadre du Festival « Ombres et lumières », des ateliers d'écriture poétique, à partir desquels il a composé Nocturnes de Clairvaux et Paroles contre l'oubli, qui ont été chantées par le chœur Mikrokosmos (2008) et Les Cris de Paris (2009) ainsi que plusieurs œuvres instrumentales : Chants de captivité, pour violon et piano (Régis Pasquier, François-René Duchâble), Leçons de Ténèbres, pour trio à cordes (trio Pasquier) et Lebensfuge, pour piano à quatre mains (François-René Duchâble, Thierry Machuel). Ces œuvres ont fait l'objet d'une publication chez Aeon, qui a reçu de nombreuses récompenses, dont un Grand Prix de l'Académie Charles Cros, (catégorie Document 2010, avec Julien Sallé) et a valu à Thierry Machuel de recevoir le prestigieux Grand Prix Lycéen des Compositeurs pour l'année 2011, ainsi que d'être imposé au programme du baccalauréat 2013 et 2014.
Depuis une dizaine d'années, il enseigne la composition pour chœur selon une méthode personnelle, basée à la fois sur le choix rigoureux des textes, et leur étude approfondie, littéraire, rythmique, sonore, complétée par l'écoute immédiate des esquisses des étudiants, grâce à la participation d'un chœur d'application. Il fait partie de ceux qui ont le mieux contribué à ce que soit reconnue la spécificité de l'écriture chorale en France, et que puissent émerger de nouvelles générations de compositeurs attirés par cet art.

 

Vous ressentez l'attrait du Pôle ?      Privatisez l'espace du PIC      Renseignements au 04 91 43 10 46