LE SON DE MARSEILLE
Les 20 ans de Télémaque : concert n°1

Ensenble Télémaque
Hautbois Blandine Bacqué I Basson Frédéric Baron I Cor Marilyn Pongy I Flûte Charlotte Campana I Clarinette Linda Amrani I Accordéon Solange Baron I Piano Hubert Reynouard I  Percussion Christian Bini I Violon Yann Le Roux-Sèdes I Alto Benjamin Clasen I Violoncelle Guillaume Rabier I Direction Raoul Lay

direction Raoul Lay


Programme

Raoul Lay Ode a Victor
pour Hautbois, basson, cor, accordéon (2011 - 12')

Pierre-Adrien Charpy  Récréation commande  Télémaque
pour Basson, accordéon, alto  (2008 / 11’)

Régis Campo  Anima  
pour Flûte, clarinette, piano, percussion, violon, violoncelle ( 1994 / 10’)

Georges Boeuf  Variasix  
pour flûte, clarinette, piano, percussion, violon, violoncelle ( 2000 / 15’)

Ecrites entre 1994 et 2011, les quatre œuvres présentées pourraient constituer un échantillon représentatif de l’ « Ecole de Marseille » si une telle notion ne contenait pas déjà en elle-même ses propres limites. Car bien d’autres compositeurs écrivent, ont écrit ou écriront à Marseille sans pour autant s’apparenter à un courant esthétique.
Cependant, à y regarder de plus près, les musiques de Boeuf, Charpy, Lay et Campo présentent des similitudes : la première ressortit de la lisibilité, car tous proposent un discours que l’on peut entendre, une musique censée induire un plaisir à l’écoute sans noyer son auditeur. On constate aussi que l’élément rythmique se révèle un puissant moteur chez chacun : Campo, Charpy et Lay évoluent plus dans le temps pulsé tandis que Boeuf déploie un sens presque Mahlérien – et pourtant méditerranéen ! – de la suspension. Enfin, une grande limpidité formelle organise toujours le discours musical chez les Marseillais. Clarté, Sensations Rythmique, Lisibilité, trois dimensions du Sonore qui ne sauraient à elle seules constituer un style, ou même une « tendance », mais qu’on peut  rapprocher au nom d’une vision commune de la musique. Tous différents, mais sans manifester jamais la volonté d’être abscons, le besoin de brouiller le message musical ou la quête effrénée de l’inouï. Le Son de Marseille, donc, de la musique avant tout incarnée et en partage…


  Calendrier des représentations
> 30 janvier 2014 I 19h
ABD Gaston Defferre I MARSEILLE

 

Galerie photos
 
 
Extraits vidéo
 
 
Extraits sonores
 
 
Dossier à télécharger
telemaque-telecharger-PDF
J'aime ce spectacle
Submit to Facebook

Vous ressentez l'attrait du Pôle ?      Privatisez l'espace du PIC      Renseignements au 04 91 43 10 46