olivier-py-droits-reserves Olivier Py
auteur
 
Né en France d'une famille pied noir, comme il le raconte dans son court-métrage Méditerranées, documentaire autobiographique réalisé à partir de vieux films de super 8 qu'il a retrouvés et fait restaurer. Il entre à l'ENSATT, puis en 1987, au Conservatoire national supérieur d'art dramatique. Olivier Py a également étudié la philosophie et la théologie. En 1988, sa première pièce, Des oranges et des ongles, est créée par Didier Lafaye au Théâtre Essaïon. La même année, il fonde sa propre compagnie «L'Inconvénient des boutures » et assure la mise en scène de ses textes.
Prenant la suite de Stéphane Braunschweig en 1998, il est nommé directeur du Centre dramatique national d'Orléans en 1997 et devient en mars 2007 directeur du Théâtre national de l'Odéon3, qu'il devra quitter en mars 2012. Olivier Py se voit alors confier la direction du Festival d'Avignon à partir de 2013.
Son œuvre publiée se situe sous l'influence de Paul Claudel et Jean Genet. Son style, baroque et flamboyant, est varié : il utilise dialogues, scènes à plusieurs et monologues. La prose laisse de temps à autre la place aux vers ou à des chansons. Le ton est parfois grave, tragique, politique, parfois léger, drôle, voire grotesque quand la scène devient farce.
Empreint de théologie, de philosophie, de métaphysique, le théâtre d'Olivier Py est un théâtre de l'excès, un excès lyrique et revendiqué comme tel, de sorte qu'il suscite souvent de vives réactions, qu'on lui reproche son lyrisme envahissant ou qu'on l'adule pour la puissance de son verbe.
Salué pour son intégrale du Soulier de Satin de Paul Claudel et ses mises en scène à l'opéra, il fut lauréat de la Fondation Beaumarchais, Prix Nouveau Talent Théâtre SACD en 1996 et Prix Jeune Théâtre de l'Académie française.
Il est également l'auteur d'un roman, Paradis de tristesse.
Sous le pseudonyme de "Miss Knife", Olivier Py, travesti en chanteuse désabusée, donne des spectacles de chansons, entre cabaret et jazz : dans ces chansons dont il a écrit les paroles, il dit avec un faux détachement plein de mélancolie et d'humour grave la difficulté de trouver le bonheur. Miss Knife égrène des romances douloureuses ou insolentes, exaltant tous les espoirs déçus, les amours détraqués, les rêves piétinés et les jouissances troubles.

Vous ressentez l'attrait du Pôle ?      Privatisez l'espace du PIC      Renseignements au 04 91 43 10 46