AURA
de José-Maria Sanchez Verdù

Soprano Brigitte Peyré I Flûte Antje Hensel I Clarinette Linda Amrani I Piano Hubert Reynouard I Percussions Christian Bini I Alto Benjamin Clasen I Violoncelle Guillaume Rabier I Contrebasse Jean-Bernard Rière

Carlos Fuentes est l'invité d'honneur des Écritures Croisées. A cette occasion l'ensemble Télémaque interprète des extraits de l'opéra "Aura" du compositeur José Maria Sànchez-Verdù d'après un livret de Carlos Fuentes.

Aura en quelques lignes...
Felipe, un jeune historien répond à une annonce qui paraît « faite sur mesure pour lui ». Il est engagé par Consuelo, la veuve du Général Llorente pour trier les archives du défunt, et tombe amoureux de Aura, nièce de Consuelo. Mais il s'aperçoit bientôt avec inquiétude qu'Aura et Consuelo agissent de manière synchrone et semblent en réalité ne faire qu'une seule personne...

Tout en suivant la trame du récit de Carlos Fuentes, Sànchez-Verdù n'en retient que quelques moments essentiels surtout propres à rendre l'état d'esprit des protagonistes. Les dialogues sont réduits à quelques phrases brèves et allusives, alors que les instruments prennent une place très importante pour décrire les événements et les différentes phases psychiques par lesquels passent les personnages. L'action, les sentiments sont souvent suggérés par la musique et le choix d'instruments associés aux personnages ainsi que par les interventions de deux voix off. La musique de Sànchez-Verdù est toute en suggestion, en évocation, parfois linéaire, féerique et poétique ou parfois violente et inquiétante. Il faut se laisser emporter dans son monde, mais cela vaut vraiment le détour.

















 
Extraits vidéo
vignette-video-aura-telemaque
 
J'aime ce spectacle
Submit to Facebook

Vous ressentez l'attrait du Pôle ?      Privatisez l'espace du PIC      Renseignements au 04 91 43 10 46